La mer

A huit kilomètres de la presqù île du Sinis, entourée par la mer qui a la transparence de l’émeraude, se trouve l’île de Mal di Ventre.

Appuyé sur un pied de granit et aidé par l’érosion de la mer se forme un sable composé de grains de quartz aux couleurs blanche, rose et bleue qui caractérisent une bonne partie des plages du Sinis. Mal di Ventre avec ses plages et le maquis qui la couvre est un milieu idéal pour les lapins de garenne qui y vivent et un habitat parfait pour les mouettes et les oiseaux qui trouvent dans sa végétation un lieu idéal pour nidifier.

S.Giovanni di Sinis est un petit village de pêcheurs, caractérisé par l’église homonyme paléochrétienne du 6ème siècle a trois nefs complétée entre le 9ème et le 11ème siècle. En poursuivant vers Cap S. Marco on trouve les ruines d’une de plus grandes villes phéniciennes- puniques de la Sardegna, Tharros.

Tharros a été une forteresse phénicienne au 8ème siècle a.c. Par la suite utilisée par les Carthaginois au 6ème siècle comme base navale pour le trafic de produits dans la mer méditerranée .
En 238 a.c. Tharros passa sous la domination romaine qui dura jusqu au 12ème siècle. On peut admirer dans toute leur splendeur les ruines de la ville, mise au jour dans les années ‘50/’60, complétées par la corniche du paysage qui les entoure. 

Les plages de Sinis

Aller au haut

Ce site recueille des données statistiques anonymes sur la navigation à travers les cookies installés par des tiers autorisés,
en respectant la confidentialité de vos données personnelles et en conformité avec les normes établies par la loi.
Ce site ne PAS utiliser toute profilage de cookie.
En fermant cette bannière, le défilement cette page ou en cliquant sur l'un de ses éléments de consentement à l'utilisation de cookies.
Si vous voulez en savoir plus ou retirer de tout ou partie des cookies cliquez sur la politique sur les cookies.